sept
23

C’est avec un raid de premier choix (principalement car il n’y avait pas de 2eme choix), que KJ est finalement tombé. Encore englué dans nos habitudes, nous cherchions le coupable, avant de nous apercevoir que nous étions toujours vivants… bug ? Bravo à tous ceux présent pour avoir perçu que l’alignement de Saturne avec Jupiter nous donnerait enfin le petit rien qui nous a longtemps manqué (il ne s’agit évidemment pas de Poulpy) et un grand merci aux absents sans qui tout cela a pu être possible (on s’est d’ailleurs longtemps demandé si d’y aller à 20 au lieu de 25 n’optimiserait pas nos chances).

Bon, pour tout dire, on attendait l’évenement depuis tellement longtemps, que l’euphorie générale ressemblait plus à une 37em victoire de Scrabble qu’à une clôture festive de Burning Crusade… Mais au fait, combien de soirées avons nous noyées dans l’alcool avant de baigner dans l’ivresse ? Comment décrire l’indescriptible, ce flot constant d’absurdités dans lequel nous pataugions ? (Et pataugeons toujours, pour le plus grand plaisir d’une majorité masochiste!)

boss_wg_kj_s.jpgLa première difficulté aura été de trouver 25 raiders présents (du moins physiquement), la 2eme d’éviter de suivre les challenges d’un raid leader pas tout à fait remis de son séjour en maison de repos (”On y va à 5 heals ?”). Il faut reconnaitre qu’il est très fort quand même, on lui donne 8 mages, 10 hunts, 7 prêtres et il nous fait une compo “opti”.

Bref, c’est une fois nos 25 larrons présents un soir sur 2 et soudé par la bêtise que pu commencer le festival navrant du “Qui qui peut faire pire ?”:
- Coucou j’ai 7 debuffs avec 20% de vie, je cours vers une mitraillette à bolts, le cœur léger, la tête au diapason, pour la 12em fois. On dit souvent que le cœur à ses raisons que la raison ignore, mais de là à avoir un faible pour un invocateur Draeni, ça fait beaucoup de plongeuses dans le clapier!
- Oula un météore va me tomber dessus dans 10 secondes! Putain de fête de la bière je vois quedal, fallait faire quoi déjà… je crois que Mignon en avait parlé une fois (ndrl: 15 fois en fait)… PAF!

C’est une fois remontés à 27 raiders, avec une compo on ne peut plus flexible, que les officiers ont pu de nouveau menacer de kick dans la joie et la bonne humeur. Au top après 3 semaines de glandes sur KJ, entrecoupées de pauses picnic de 30 min, les raiders se sont donnés comme jamais, on aurait dit une vrai guilde avec de l’ambition… Résultat: première réelle avancée en 6 semaines.

Peu après, notre premier passage en P4 se conclut par un encou-rageant 1%: il nous aura manqué un shield ! Après le brainstorming des mago qui s’en s’occupent, et une stratégie d’économie en poche, nous revoilà déjà en P4 et, tenez vous bien, SANS AUCUN MORT!! prêt à finir ce foutu boss les 10 doigts dans le nez (ce qui en dit long sur les prédispositions nasales hors du commun de certains qu’on préférerait éviter de rencontrer à l’IRL), quand tout à coup BLAM! 23 morts! Les mages, aux commandes de leur boîte à shields, pouvant se féliciter d’une économie aussi draconienne, ah oui bravo, aucun shield! (On peut d’ailleurs noter que si un mago à un cerveau plus gros que les autres c’est bien évidemment pour y stocker d’avantage de conneries!)

Il aura fallu en baver une semaine de plus, avec les performances qu’on nous connait: 4 boss down le premier soir, M’uru intouchable de toute la soirée suivante, des raids plantés par des lapins assassins, une reprise lundi ou M’uru ne tient pas 2 try, on se réhabitue mollement à KJ, en pensant à bien déco/AFK à chaque pull comme de rigueur, pour finalement conclure mardi. Ce fut épique, mais pas forcement dans la direction qu’on aurait souhaité…

Maintenant, à nous les vacances !!!

La suite à WotLK !

Durant la rédaction de cette news, un Poulpy échoué aura été sauvé par une rotation de /spit réhydratant, avant de reprendre le large avec le sens de l’orientation qu’on lui connait (à bientôt).