avr
11

Si la fin de Wrath of the Lich King nous avait glacés dans le trône de glace, c’est dans une atmosphère réchauffée que nous avons entamé les HM de Cataclysme.
Les combats de ces premiers raids se placent en effet sous le signe du feu et de ses déclinaisons dans les deux instances majeures, La Descente de l’aile noire et le Bastion du Crépuscule : flammes dévorantes, souffle de flammes, lave, braises explosives, et autres réjouissances, sans compter une difficulté sournoise ajoutée par Blizzard : un ascenseur.

Donjons et Dragons

Comme un grand nombre de guilde, nous avions tout d’abord jeté notre dévolu Halfus Brise Wyrm, une formalité vite expédiée pour attaquer ensuite la Descente de l’Aile Noire. L’atmosphère enflammée de ce donjon nous a ainsi permis de passer l’hiver au chaud, nos projets de vacances au Maghreb ou au Machrek ayant été quelques peu compromis par les dernières révolutions.
omnitron25hm_mini.jpg
Heureusement, avec son esprit de Gentil Organisateur bien connu, Rhominet nous a trouvé quelques activités ludiques. Nous avons ainsi pu revoir notre géométrie avec Omnitron en travaillant notre déplacement en carré, faire des tas de raiders sur Chimareon, participer à une activité musicale en utilisant les gongs d’Atramédès, ou nous faire tester pour le daltonisme au moment des phases colorées de Maloriak. Autre activité très tendance de l’hiver : le kitting mode Benny Hill. Prenez Monolith, mettez-lui quelques mobs aux fesses et observez la scène pendant que vous tuez Magmaw ou le Conclave des vents

Elevator 17 – 1 Warguilds

C’est alors que nous avons assisté à un événement à la fois prodigieux et dramatique : une pluie de wars, de paladins, de prêtres, de mages et surtout une averse de gobelins… Tout ce beau monde s’écrasant telle notre tartine du matin, face contre terre au pied de l’ascenseur de la Descente de l’Aile Noire. Réchauffement climatique ? Epiphénomène liée à un quelconque effet papillon, le mystère demeure.
elevator2_mini.jpg
Néanmoins, voici le best of des plus belles explications :
« oups, ma prot n’était pas up ;( » dit le palacouette mort ; « ah ben merde, ça marche plus, pourtant j’ai réussi une fois avec mon Héroïc Leap… » avoue le war écrasé au sol ; « fais chier ce racial gob ! » s’exclame le démo aigri tandis qu’une autre Aigrie, après une dizaine d’atterissage douloureux, confesse « ouais j’ai encore glissé ».
A l’heure actuelle, Warguilds lutte toujours contre l’ascenseur

Warguilds, parce que je le vaux bien !

En lisant cette news, si toi, l’internaute anonyme, tu t’es dit : « Oh my God, je joue du triangle ! je sais ce qu’est un carré et je ne confond pas rouge et vert ! » Alors, que tu sois cac, heal ou range Warguilds recrute !
Nous recherchons particulièrement :
- Des heals obéissants, aimant le fouet et maîtrisant l’imparfait du subjonctif (oups je m’égare !)
- Des mages aimant se faire spam pour un buff intel et ayant toujours le mini-bar ouvert.