juin
27

Nous revoilà pour une news pré-estivale… Que d’aventures depuis avril ! Terroristes assassinés, femmes de ménage agressées et boss tombés.
En résumé, quelques semaines de ménage…

First Serveur ! Nefarian, un combat brûlant

Tout avait commencé par une belle soirée d’avril. Après un bon nombre de soirées passées dans la caverne obscure du Mont Rochenoire, nous vînmes enfin à bout du dragon. Nous espérions déjà à cette époque qu’il serait l’annonciateur d’une belle série…

Nous enfilâmes donc nos tenues de soubrettes raiders, et légères et court vêtues, nous partîmes vers l’antre de Nefarian. Quelle ne fut pas notre surprise, lorsqu’en sortant de l’ascenseur, avec notre chariot de raid contenant festins et flacons, nous dûmes faire face à deux dragons ! Massifs, impressionnants par leur stature et leur histoire au sein de WOW, nombreux furent les raiders qui, désespérés, se jetèrent au pied de l’ascenseur. Mais c’était sans compter la détermination d’un groupe, décidé à défendre les valeurs des nettoyeurs de WarGuilds face aux abus de pouvoir des dragons !

Go pull !

Le combat s’engagea. Onyxia, la dragonne électrique, déversa ses éclairs dans la salle, refusant de se laisser manœuvrer par un tauren paladin tout droit sorti de la maison de retraite. Se sentant faiblir, elle fit alors appel au maître des lieux, Nefarian. Celui-ci, attiré par les fesses vertes que lui tendait un dk dans une position lascive, s’engagea dans l’autre partie de la salle. Trop occupé à son affaire, Nefarian laissa Onyxia succomber.

C’est alors qu’une mer de lave envahit la salle. Une chaleur torride se fit ressentir, augmentée encore par les elfettes se baignant dans le liquide brûlant. Sous la douche froide des healers faisant avaler aux plus malades des quantités de bromure de sodium, le raid reprit ses esprits et put enfin affronter le dragon dans une lutte sans merci au corps à corps. De cette lutte, nos vêtements gardent encore les traces, sur le col paraît-il.

First Serveur ! Valiona et Theralion : dans l’autre monde…

Après avoir vaincu le couple de dragons de l’Aile Noire, nous décidâmes d’une soirée de villégiature dans le jardin de Valiona et Théralion. Après avoir fait vaciller un des piliers les plus robustes de ce tiers, nous pûmes nous réfugier sous l’aile des dragons, afin de mieux les clouer au sol. Gonflés de leur orgueil et de leur puissance, les deux créatures ne purent prévoir les brillantes attaques de nos rogues, sapant leurs défenses de l’intérieur.

First Serveur ! Chogall : Jugé au Bastion

Après ces premières confrontations avec les puissances de ce tiers, nous dûmes poursuivre notre action pour renverser le pouvoir existant. La lutte pour le règne des Lapinous à couettes était engagée ! Loutres ouvrières sorties de la ruche de la Horde, nous défiâmes Chogall, nous attendant sereinement au pied de son trône du bastion du Crépuscule. Drapés dans notre dignité de Lapinous outragés par l’oppression d’un ogre abusant de son pouvoir, nous attaquâmes. Nous fîmes appel à des stratèges pour terrasser la bête immonde. Le monstre n’hésita pas à envoyer ses sbires afin de nous corrompre, et de plonger notre témoignage d’espoir aux oubliettes judiciaires. Il voulut prendre le contrôle de notre esprit, nous faire croire que tous ces abus étaient des affaires sans importances, « des troussages de domestiques ». Nous sonnâmes la révolte ! L’internationale des soubrettes raisonna ! Le chaman suisse sortit de ses gonds, et lâcha la rage contenue pendant toutes les années durant lesquelles il avait prêté ses épaules consolatrices aux pleurs des raiders. Chogall fut vaincu, piétiné par nos talons aiguilles. Mais si l’ogre était à terre, la véritable maîtresse du lieu régnait encore sous terre…

Sinestra : L’Enfer en première classe

Notre victoire ne pouvait être complète tant que demeurait en vie celle qui avait su pendant tant d’années soutenir et orchestrer la domination des Soubrettes. Sinestra, celle qui dans l’ombre manipulait les puissances du monde, se terrait dans sa luxueuse tanière de 600 mètres carré en plein cœur du Bastion. C’était la confrontation finale, il fallait vaincre ou mourir ! Afin de mettre toutes les chances de notre côté, telle une Iphigénie de cuir, nous sacrifiâmes Viciouss au bout de quelques secondes, persuadés que le sang d’une trollesse répandue sur le sol favoriserait notre entreprise.
L’objectif de la bête cette fois n’était plus de nous corrompre, il fallait nous abattre. Elle lança donc des orbes sombres de calomnies contre nous, elle nous exposa aux flammes des médias ! Des alertes infos envahissaient nos écrans : « Mignon aurait véçu dans le pêché pendant plusieurs années ! », « Mutsumï buvait du lait fraise pendant les raids ! » « Soffya aurait régulièrement des relations intimes avec son pet ! ». Nous dûmes affronter les pires révélations… Nous fîmes face, nous nous rappelâmes celles qui avaient ouvert la voie : Cendrillon faisant le ménage chez sa vilaine belle-mère, Blanche-Neige lavant les caleçons des Sept Nains.
Après une lutte acharnée, la matrone céda… l’armée des soubrettes opprimées avait nettoyé le Bastion du Crépuscule.